Rotavirus : les symptômes qui doivent alerter sur une possible infection chez l'enfant ou le bébé

Pexels - Karolina Grabowska

Très présent dans les collectivités (crèche, école maternelle), le rotavirus est à l’origine d’infections provoquant des gastro-entérites aiguës chez les bébés et les enfants. Très contagieux, ce virus cause d’importantes épidémies chaque année, lors de la saison hivernale.

"Un enfant évoluant en crèche a tendance à faire une à trois gastro-entérites pendant l’hiver. Le rotavirus est très virulent, mais d’autres virus peuvent également donner la gastro-entérite. C’est notamment le cas du norovirus qui induit des épidémies plus légères", indique le Docteur Sandra Brancato, pédiatre.

Au début de l’infection, l’enfant est a des poussées de fièvre plus ou moins importantes et peut présenter une altération de son état général. Il peut ensuite souffrir d'une perte d’appétit, de selles liquides diarrhéiques et de vomissements. Dans les cas les plus graves, les signes digestifs peuvent engendrer une déshydratation qui peut nécessiter l’hospitalisation de l’enfant pour un traitement par voie intra-veineuse. La gastro-entérite dure environ cinq à sept jours, mais la pathologie peut parfois se prolonger au-delà.

Très virulent et contagieux, le transmission du rotavirus est "manuporté", c’est-à-dire qu’il se transmet lors d’un contact direct avec des mains contaminées. "Il est très important d’avoir une hygiène très stricte lorsqu’un bébé ou un enfant est atteint par une gastro-entérite. Il faut bien se laver les mains quand on le change et désinfecter les surfaces. Le virus peut également (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite