Publicité

Rouen : elle découvre des caméras cachées dans un logement loué sur Airbnb

Voilà une affaire bien embarrassante pour Airbnb. Une jeune femme de 24 ans a découvert plusieurs caméras cachées dans un appartement de Rouen qu’elle avait loué sur la célèbre plateforme, rapporte France 3 Normandie ce jeudi 15 décembre. Ces micro-caméras étaient dissimulées dans un radio réveil et une multiprise USB. Son père a pu visionner les images enregistrées sur les cartes SD : les caméras ont notamment filmé sa fille sous la douche et ses amis se rendant aux toilettes. La jeune femme de 24 ans a décidé de porter plainte.

Airbnb a indiqué avoir "suspendu le compte de l’hôte" dès la prise de connaissance de cette information. La plateforme rappelle que "les caméras cachées sont interdites sur Airbnb" et qu’elle prendra "des mesures fermes contre quiconque enfreindrait" ses règles. Airbnb affirme également se tenir à disposition de la police pour l’enquête en cours.

D’autre part, la plateforme de réservation a également ouvert une enquête interne, affirmant mener "des politiques strictes concernant l’utilisation de tout type de dispositif de surveillance au sein des logements loués". Toutefois, "moins de 0,1 % des réservations" donneraient lieu à "un signalement de sécurité de la part des hôtes ou des voyageurs" selon Airbnb, citée par France 3 Normandie.

La Commission nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) rappelle que les particuliers peuvent installer des caméras chez eux afin d’assurer la sécurité de leur domicile. Il est donc possible par exemple de braquer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alexis Kohler, numéro 2 de l'Elysée, soupçonné d'avoir "participé" à des décisions sur l'armateur MSC, lié à sa famille
Chirurgie esthétique : une secrétaire médicale empoche un pactole avec des injections clandestines
Covid-19 : des panneaux antivax font polémique à Toulouse
Leucémie, cancer... Ils inventent des maladies graves à leur enfant pour des maillots dédicacés