Royaume-Uni : Boris Johnson sauve sa tête après un vote de défiance

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’effondrement de la popularité du Premier ministre a déjà infligé de lourds revers aux conservateurs lors des élections locales de début mai, fragilisant le parti, au pouvoir depuis 12 ans.

Après des mois de scandale, le Premier ministre britannique Boris Johnson a finalement sauvé son poste en remportant un vote de défiance de sa majorité. Mais malgré cette victoire, Boris Johnson accuse un coup sévère porté à son autorité.

Deux ans et demi après sa victoire triomphante dans les urnes, le dirigeant de 57 ans est de plus en plus contesté. Enlisé dans l’affaire du « Partygate », ces fêtes très arrosées organisées à Downing Street pendant les confinements, il fait face aujourd’hui aux profondes divisions au sein du Parti conservateur.

Sur les 359 députés conservateurs ayant voté, 211 se sont prononcés en faveur du Premier ministre. 148 qui lui ont refusé leur confiance, soit 41 % des votants : un groupe considérable de frondeurs, susceptible de paralyser l’action du gouvernement.

Position précaire

Boris Johnson s’est empressé de saluer un « résultat convaincant » qui permet de « passer à autre chose », appelant son parti à l’unité et se disant « certainement pas intéressé par des élections anticipées ».

Mais de nombreux commentateurs ont souligné la position précaire du Premier ministre. « Un Premier ministre avec un sens de l’honneur regarderait les chiffres, accepterait le fait qu’il a perdu le soutien d’une partie importante de son parti et réfléchirait à sa position, mais je ne pense pas qu’il le fera », a réagi le député frondeur Roger Gale.

Le chef de l’opposition travailliste, Keir...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles