Royaume-Uni: un député conservateur accusé d'attouchements sexuels démissionne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
AP - Aaron Chown
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A peine rentré de son séjour à l’étranger pour différents sommet, Boris Johnson est déjà bien affaibli depuis quelques mois avec le « Partygate » notamment. Il doit désormais faire face à un nouveau casse-tête : la démission de l’un de plus fidèle député, accusé d’attouchement sexuel.

Avec notre correspondante à Londres, Laura Kalmus

Dans sa lettre de démission, le député conservateur Chris Pincher reconnait avoir beaucoup trop bu et regrette ce qu’il s’est passé au club privé le Carlton, très fréquenté par les membres du parti conservateur.

Selon la presse britannique, Chris Pincher a procédé à des attouchements sexuel lors d’une soirée mercredi. Les deux hommes supposés victimes de ses attouchements, n’ont pas prévenu la police. Ils se sont plaint auprès du parti directement.

Ce n’est en plus pas la premier fois que Chris Pincher est impliqué dans une affaire embarrassante. Il avait déjà démissionné en 2017, accusé d'avoir fait des avances sexuelles à un athlète olympique. Il avait ensuite réintégré le gouvernement. Le Premier ministre a accepté la démission du député, expliquant que ce genre de comportement était inacceptable.

Et Boris Joshnon est sous pression pour prendre des mesure plus ferme et en finir avec les récents scandales à caractère sexuel à Westminster. Le mois dernier, un autre député a du démissionné après avoir regardé sur téléphone des vidéos pornographiques en pleine Chambre des communes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles