Hépatite infantile mystérieuse : 348 cas identifiés par l'OMS dans 20 pays différents

C’est un mystère qui inquiète les autorités sanitaires : un nombre inhabituel d’hépatites aiguës est observé chez les enfants depuis le mois de janvier à travers le monde. Mardi 10 mai, lors d'une conférence de presse, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé avoir identifié 348 cas dans 20 pays différents, comme le rapporte l'AFP. Parmi eux, on retrouve le Royaume-Uni, l'Espagne, Israël, les États-Unis, le Danemark, les Pays-Bas, le Japon, l'Italie, la Norvège, la Roumanie ou encore la Belgique. En France, deux cas d’hépatite aiguë ont été identifiés à Lyon.

Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont révélé, lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée le 6 mai, qu'ils ouvraient une enquête sur 109 cas d'hépatite aiguë, parmi lesquels 5 décès, comme le rapporte l'AFP. Parmi ces 109 enfants, 14 % ont dû subir une transplantation. Trois décès ont également été recensés en Indonésie, comme le rapporte The Guardian.

Les enfants touchés sont âgés d’un mois à 16 ans, mais la cause de cette inflammation du foie est mystérieuse, car les virus de l’hépatite A, B, C, D et E n’ont pas été retrouvés chez ces derniers. "Compte tenu de l'étiologie inconnue, de la population pédiatrique touchée et de l'issue potentiellement grave, cette maladie constitue actuellement un événement de santé publique préoccupant", indiquait le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) dans une évaluation rapide des risques publiée le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles