Royaume-Uni : un policier londonien reconnaît 24 viols et de multiples agressions

© Getty Images

C’est l’une des affaires « les plus choquantes » impliquant un policier, selon le parquet britannique. Un agent a reconnu lundi un total de 24 viols et de nombreuses agressions sexuelles sur une période de 17 ans, déclenchant de vives critiques à l’encontre de la police londonienne.

« Au nom de la Metropolitan police, je veux présenter des excuses aux femmes qui ont souffert entre les mains de David Carrick », a déclaré la commissaire adjointe Barbara Gray. « Nous aurions dû repérer son comportement et parce que nous ne l’avons pas fait, nous avons manqué les occasions de le retirer » de la police.

David Carrick, un policier de 48 ans, a plaidé coupable devant un tribunal londonien de quatre viols. Le 13 décembre, il avait déjà reconnu 43 infractions, dont 20 viols, ainsi que des agressions sexuelles. Des faits commis entre 2003 et 2020. Cette affaire ravive le souvenir, qui avait choqué le pays, de la mort d’une Londonienne de 33 ans, Sarah Everard, violée et tuée par un policier en mars 2021.

David Carrick faisait partie de l’unité de la police de la capitale chargée de la protection du Parlement et des représentations diplomatiques, au sein de la Metropolitan Police (Met), la police londonienne. Il a été arrêté en octobre 2021 pour une première affaire de viol. « L’intérêt de la presse ayant suivi, d’autres victimes se sont manifestées. Le poids de leur témoignage a été extrêmement puissant », a déclaré l’inspecteur en chef Iain Moor à l’extérieur du tribunal, qui s’attend à ce que d’autres victimes se manifestent. David Carrick ayant plaidé coupable, il n’y aura pas de procès. Une audience se tiendra à partir du 6 février pour le prononcé de sa peine.

Humiliation, séquestration et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi