RSA : Elisabeth Borne confirme que le projet de loi France Travail inclura des sanctions

Lors du troisième jour de son déplacement dans l'île de la Réunion, la Première ministre a visité l'agence Pôle emploi de la commune de Saint-Leu-les Trois Bassins, où elle a signé la convention État-département sur l'expérimentation France Travail avec le président du département, Cyrille Melchior. Le gouvernement veut réorganiser les services de l'emploi et de l'insertion, et France Travail est destiné à succéder à Pôle emploi.

"On doit continuer à viser les leviers pour permettre à chacun de revenir vers un emploi. C'est d'autant plus important dans un contexte où on sait qu'il y a beaucoup d'entreprises qui cherchent à recruter et qui disent qu'elles n'y arrivent pas", a déclaré Mme Borne lors d'un point-presse. "Dans le même temps, un projet de loi sera présenté début juin en Conseil des ministres. On veut se donner toutes les capacités à faire travailler ensemble à la fois les missions locales, le conseil départemental, la région qui est responsable de la formation des demandeurs d'emplois. On mobilise toutes nos forces pour accompagner au mieux les bénéficiaires du RSA", a-t-elle poursuivi.

Et "en effet, je vous confirme que dans le projet de loi, il y aura bien la possibilité de suspendre, sur une durée courte peut-être pour démarrer, en tout cas il y aura aussi un dispositif de sanctions dès lors qu'on aura accompli, de notre côté, notre part de responsabilité, c'est-à-dire qu'on aura mis la personne bénéficiaire du RSA en situation de suivre le parcours qu'on lui a proposé". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emmanuel Macron entend poursuivre la baisse de la fiscalité pour les classes moyennes
Les acheteurs de Tesla victimes du nouveau bonus écologique ?, un nouveau baromètre pour anticiper la fin des TRV… Le flash éco du jour
"Choose France" : quand Emmanuel Macron enfile son meilleur costume, celui de VRP
Lits superposés en vol : Air New Zealand révèle le prix de ses cabines
Déclaration de biens immobiliers : les solutions pour la remplir sans Internet