"Dans la rue, les femmes me montrent leurs cheveux blancs" : Sophie Fontanel, sa lutte contre l’âgisme

Dans son livre « Capitale de la douceur » (ed. Seghers), Sophie Fontanel livre son expérience de la nudité sur l’Île du Levant. Un rite initiatique qui l’a aidée à prendre possession d’un corps maltraité à l’adolescence par un viol.

Pour le magazine Elle, la journaliste a décidé de poser nue. Un acte résilient mais également militant ! Avec ces photos, Sophie Fontanel prouve que vieillir est normal. Que ça doit se voir !

Interview : Carmen Barba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles