Rue de Rivoli à Paris, un touriste espagnol blessé au cutter

·2 min de lecture
Des cyclistes rue de Rivoli le 30 juillet 2020 (photo d'illustration). (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)
Des cyclistes rue de Rivoli le 30 juillet 2020 (photo d'illustration). (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)

FAITS DIVERS - Un touriste espagnol a été très légèrement blessé ce samedi 10 juillet dans l’après-midi rue de Rivoli, dans le centre de Paris, par un homme qui l’a agressé à coup de cutter, a-t-on appris de source policière. Son pronostic n’est pas engagé, a indiqué le parquet.

La femme qui l’accompagnait est indemne, a-t-on poursuivi de source policière en ajoutant que les motifs de l’agression qui s’est déroulée peu avant 16H30 étaient inconnus. Mais la piste terroriste a été écartée en raison du profil de l’auteur des faits, un homme de nationalité roumaine qui a été “immédiatement interpellé”, toujours de source policière.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une enquête ouverte pour tentative d’assassinat

L’agresseur, qui était fortement alcoolisé, selon la source policière, a été maîtrisé par des passants et des policiers. Lors de son arrestation, il a expliqué, selon la même source, avoir crié “Allah Akbar” lors de l’agression. Mais cela n’a pas été corroboré par l’enquête.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L’opération de police a provoqué des perturbations dans la circulation mais aussi suscité des inquiétudes, notamment en raison de la proximité des lieux de l’agression avec l’Hôtel de Ville de Paris.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef de tentative d’assassinat. Les investigations ont été confiées à la police judiciaire.

A voir également sur Le HuffPost: Le footballeur Layvin Kurzawa filme une agression verbale raciste

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles