Ruiné par son procès : après la mise en vente de son chalet, le prince Andrew fait un nouveau sacrifice...

·2 min de lecture

Il est poursuivi pour viol à New York, et déjà très endetté par ses frais de justice, le prince Andrew a renoncé à un précieux privilège...

Tandis que le juge Lewis Kaplan du tribunal fédéral de district de New York a rejetté ce 12 janvier son recours en justice, le prince Andrew ne va pas pouvoir échapper à un procès pour viol...

Le prince Andrew seul face au procès

Virginia Giuffre, ex esclave sexuelle du milliardaire Jeffrey Epstein, l'accuse d'agression sexuelle sur mineure, pour des faits qui remontent à 2001 et 2002. Et elle est décidée à le faire condamner. Pendant ce temps, à Londres, ce membre de la famille royale a été lâché il y a peu par sa maman, la reine Elizabeth II. Elle l'a prévenu qu'elle ne prendrait pas à sa charge les honoraires des avocats qu'il a engagés pour répondre aux accusations.

De fait, « il prend en charge tous les coûts lui-même, il doit donc lever des fonds rapidement pour payer les factures qui augmentent de jour en jour », comme le confiait une source au Daily Mail, il y a quelques jours à propos du prince Andrew.

C'est pourquoi il a déjà mis en vente son chalet de famille, qu'il possède avec son ex-femme, Sarah Ferguson, à Verbier, en Suisse, estimé à 20 millions d'euros.

En plus de son retrait de la vie publique en 2019, la chef de famille lui a aussi demandé de lui rendre ses titres militaires et ses patronages, qui seront redistribués à des éléments de la Couronne plus méritants. « Il ne se présentera plus non plus comme Son Altesse Royale - SAR » assure aussi un communiqué de Buckingham Palace.

C'est ainsi que...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles