Rupture d'anévrisme : l'insomnie augmente ce risque mortel

·1 min de lecture

Les chercheurs du Karolinska Institutet de Stockholm et de l'unité d'épidémiologie médicale de l'Université d'Uppsala, en Suède ont découvert que les personnes qui souffrent d'insomnie augmentent potentiellement leur risque d'hémorragie cérébrale due à une rupture d'anévrisme.

Plus de 3 % des adultes dans le monde présentent des malformations non rompues des vaisseaux sanguins du cerveau appelées anévrismes intracrâniens , dont la majorité ne se rompra jamais. Environ 2,5% des anévrismes intracrâniens finissent par se rompre, entraînant une hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA) , également appelée hémorragie cérébrale.

Un risque accru de 24%

En décryptant les dossiers médicaux de 6300 patients ayant souffert d'un anévrisme intracrânien et de 4200 patients ayant fait une hémorragie sous-arachnoïdienne anévrismale. Ils les ont comparé à plus de 59 500 témoins pour déterminer la prédisposition génétique aux anévrismes. Leurs conclusions, publiées par l'American heart association, laissent entendre qu'une prédisposition génétique à l'insomnie est associée à un risque accru de 24 % d'anévrisme intracrânien et d'hémorragie. Mais aussi que :

  • Le risque d'anévrisme intracrânien est environ 3 fois plus élevé chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

  • Ce risque est presque 3 fois plus élevé pour chaque augmentation de 10 mm Hg de la pression artérielle diastolique (le 2e nombre lorsque l'on mesure la tension).

"L'association entre (...)

Lire la suite sur Topsante.com

3e dose vaccin Covid : Bientôt obligatoire dans le pass sanitaire ? Pour qui ?
Le pass sanitaire est prolongé jusqu'au 31 juillet
Pfizer Gate : que sait-on du témoignage publié dans le BMJ ?
DIRECT Covid-19 en France ce 5 novembre : chiffres, annonces
Troubles bipolaires : on comprend maintenant leur impact sur le cerveau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles