La Russie accuse l’Ukraine d’avoir tenté d’assassiner Vladimir Poutine avec deux drones, Volodymyr Zelensky dément

L’Ukraine dans la tourmente. En effet, la Russie l’accuse, ce mercredi 3 mai, d’avoir tenté d’assassiner le président russe la nuit dernière à l’aide de deux drones. Les deux engins qui visaient le Kremlin ont rapidement été abattus. Volodymyr Zelensky, s’en défend formellement. « Nous n’avons pas attaqué Poutine », a-t-il déclaré.

La Russie a accusé l’Ukraine d’avoir tenté d’attaquer le Kremlin, la nuit dernière, avec deux drones, dans le but de tuer le président russe. La Russie a rapidement abattu les deux drones en question.

La présidence ukrainienne a assuré que l’Ukraine « n’a rien à voir » avec cette attaque, une heure seulement après les accusations du Kremlin. Le président ukrainien a réagi en fin de journée, depuis une conférence de presse qui se tenait à Helsinki et qui réunissait des dirigeants des pays d’Europe du Nord.  « Nous n’avons pas attaqué Poutine. Nous le laissons au tribunal. Nous combattons sur notre territoire, nous défendons nos villages et nos villes », a déclaré Volodymyr Zelensky.

Dans la nuit de mardi à mercredi, « deux drones qui visaient le Kremlin » ont été « mis hors service grâce à l’utilisation de systèmes radar », a révélé la présidence russe. Ceux-ci ont pris cette attaque très au sérieux et ont déclaré « nous voyons ces actions comme une tentative d’acte terroriste et un attentat contre la vie du président ». Celui-ci n’a pas été blessé durant l’incident, il n’était d’ailleurs pas au Palais durant l’attaque.

Des vidéos circulent sur les réseaux sociaux

Une vidéo non vérifiée a été publiée sur les réseaux sociaux russes, et sur la chaîne du média militaire Zvezda. Celle-ci montre une fumée pâle qui s’élève derrière le palais du Kremlin, juste après l’attaque...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi