La Russie a endommagé les missiles défensifs Patriot qui protègent Kiev

Kiev serait plus vulnérable face à l’intensification des attaques de Moscou. La chaîne CNN a révélé qu’un missile hypersonique russe aurait frappé et endommagé l’un des systèmes de défense Patriot qui protège la capitale ukrainienne. Washington évalue les dégâts pour déterminer si cette batterie doit être retirée ou réparée sur place par les forces ukrainiennes. De son côté, le ministère russe de la Défense a assuré qu’un de ses missiles hypersonique Kinjal n’avait pas seulement endommagé un système Patriot à Kiev mais l’avait en fait, complètement anéanti. "La mise hors service de l'un d'entre eux, même pour une courte période, pourrait affecter la capacité de l'Ukraine à défendre Kiev face à l'intensification des attaques de missiles russes", a précisé un officier américain à CNN.

Une affirmation contredite par le Pentagone qui a précisé à CNN que cette technologie était toujours opérationnelle. De plus, le radar qui est l’un des éléments les plus importants de ce système défensif n’a pas été touché ce qui devrait permettre aux forces ukrainiennes de réparer cette unité sans devoir le retirer du champ de bataille. L'Ukraine disposerait de deux systèmes Patriot en service, l'un fourni par les États-Unis et une batterie fournie conjointement par l'Allemagne et les Pays-Bas. Pour rappel, une batterie complète de Patriot comprend six éléments principaux : des générateurs, un ensemble de radars, une station de contrôle, des antennes, une station de lancement et des missiles d'interception. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tik Tok : le Montana devient le premier État américain a interdire le réseau social
Corée du Nord : quelles sont les capacités du satellite espion que Kim Jong-un s'apprête à lancer ?
Elisabeth Borne considère "inconstitutionnelle" la proposition de loi pour abroger la réforme des retraites
Face à la "crise de croissance" du bio, le ministre de l'Agriculture a annoncé une "enveloppe de crise" de 60 millions d'euros
Comment fonctionne la nouvelle ordonnance numérique délivrée par les médecins ?