Russie: le médaillé olympique de hockey n’échappera pas au service militaire

AP - Matt Slocum

En Russie, les étudiants, les chargés de famille par exemple, sont exemptés de service militaire. Pas le gardien de l’équipe nationale de hockey qui, de surcroît, a été envoyé dans le Grand Nord.

Avec notre correspondante à Moscou, Anissa El Jabri

Il lui a manqué une grosse dizaine de jours. La campagne de conscription du printemps s'arrête le 15 juillet et Ivan Fedotov pensait sans doute avoir trouvé la solution pour échapper au service militaire, tout cela en pleine « opération spéciale », comme dit le Kremlin. Le vice-champion olympique venait de s'engager avec les Flyers de Philadelphie en NHL aux États-Unis. Son départ pour un pays aux relations plus que tendues avec la Russie était donc sur les rails, mais ce fut peine perdue.

Interpellation

L'information a été révélée le lundi 4 juillet par plusieurs médias russes, le gardien de but de 25 ans a été interpellé à la sortie de la patinoire, vendredi soir, à Saint-Pétersbourg et expédié, selon certains, dans la région de Mourmansk où le climat est rude et où se trouve une importante base navale. Pour d'autres, il aurait été envoyé dans une région voisine, en tout cas, elle aussi, située dans le Grand Nord russe.

Un cas remonté jusqu'au Kremlin

Le cas de cette figure populaire est évidemment remonté jusqu'au Kremlin. Son porte-parole a laconiquement commenté que « des discussions sentimentales autour de ce sujet sont peu appropriées », avant d'ajouter que « l'obligation de faire le service militaire figure dans la loi russe ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles