Publicité

Russie : Medvedev annonce que l'armée a recruté près de 120.000 soldats contractuels en 2023

L'ancien président russe a dévoilé des chiffres concernant la campagne de recrutement menée par l'armée. Des dizaines de milliers de soldats russes seraient morts depuis le début de l'offensive en Ukraine.

L'ex-président russe Dmitri Medvedev a affirmé vendredi que Moscou avait recruté depuis le 1er janvier 2023 près de 120.000 soldats contractuels pour son armée, qui tente de reconstituer des rangs affaiblis par l'offensive en Ukraine.

"Du 1er janvier au 19 mai, 117.400 personnes ont été acceptées dans les rangs des forces armées sous contrat et au sein des formations de volontaires", a déclaré Dmitri Medvedev, lors d'une réunion sur le recrutement dans l'armée.

Le dirigeant, actuellement numéro 2 du Conseil de sécurité russe, s'est félicité de "la poursuite du travail" pour augmenter les effectifs de l'armée "dans le cadre des instructions données par [Vladimir Poutine] sur le sujet".

L'armée russe a subi d'importantes pertes en Ukraine, quoique gardées confidentielles par la hiérarchie militaire, la poussant à renflouer des rangs éclaircis. Selon le ministère de la Défense britannique, la Russie a enregistré "entre 175.000 et 200.000 pertes depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, [dont] environ 40.000 à 60.000 tués".

Nouvelle campagne de recrutement en Russie

Anticipant une contre-offensive d'ampleur des troupes ukrainiennes, Moscou a lancé ces dernières semaines une vaste campagne de recrutement. Les autorités n'ont pas annoncé d'objectifs chiffrés, mais certains médias russes ont rapporté que l'armée espère enrôler plusieurs centaines de milliers d'hommes en proposant des contrats aux conditions particulièrement alléchantes.

La campagne a lieu sur les réseaux sociaux et de multiples affiches faisant la promotion de l'armée ont fait leur apparition dans les rues de villes russes. Moscou avait organisé une première mobilisation "partielle" d'au moins 300.000 hommes en septembre dernier, provoquant la fuite à l'étranger de dizaines de milliers d'entre eux refusant d'aller combattre.

Fin décembre 2022, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait jugé "nécessaire" de faire passer les effectifs de l'armée russe à 1,5 million de soldats "dont 695.000 sous contrat", soit plus que l'objectif de 1,15 million fixé par Vladimir Poutine en août.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Avant le sommet du G7, les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie