Sécheresse : une "situation historique" pour Elisabeth Borne

La Première ministre décrit la sécheresse que subit la France depuis plusieurs semaines comme une "situation historique." En effet, Élisabeth Borne, qui se confiait sur sa vie d'étudiante, a décidé d’activer la cellule interministérielle pour faire face à cette situation de crise. Matignon a souligné, comme le rapporte BFMTV dans un article du vendredi 5 août 2022, que "cette sécheresse est la plus grave jamais enregistrée dans notre pays" et que "la situation pourrait perdurer sur les 15 prochains jours, voire devenir plus préoccupante encore." Une cellule qui doit permettre "d'assurer une remontée d'information régulière par les Préfets de département des zones les plus touchées, d'anticiper l'activation éventuelle des plans ORSEC 'eau' pour les agglomérations concernées et de coordonner les mesures de sécurité civile nécessaires" détaille Matignon, une absence de pluie qui "est aggravée par l'accumulation de vagues de chaleur successives qui viennent renforcer l'évaporation et les besoins en eau."

Toujours rapporté par BFMTV, Matignon a précisé que "des mesures de restriction ont été prises et le seront partout où cela est nécessaire afin de garantir les usages prioritaires de santé, de sécurité civile et d'approvisionnement en eau potable." 62 départements sont considérés "en crise". C’est le niveau d’alerte le plus élevé. À ce niveau-là, l’utilisation de l’eau est réservée aux usages prioritaires, c’est-à-dire eau potable et eau pour le bétail. Tous les autres usages ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles