La sécurité sociale, comment ça marche ?

Fabienne Colin
·1 min de lecture

Cet organisme typiquement français nous garantit sa protection indéfectible tout au long de la vie. Mais comment fonctionne-t-il exactement ? On fait le point sur ce système solidaire et universel unique en son genre.

La Sécurité sociale, c’est un peu comme une vieille copine. On est assez intimes pour l’affubler d’un surnom, la « Sécu ». On fait appel à elle en cas de coup dur (maladie, accident), et elle nous apporte son soutien lorsque l’on a des enfants ou à l’heure de la retraite.

Elle a exactement 76 ans : elle est née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sous le signe de l’égalité et de la solidarité. Selon son fondateur, Pierre Laroque, c’est la « garantie donnée, à chacun, qu’en toutes circonstances, il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes ». Rien de moins ! Ainsi, chacun finance à hauteur de ses revenus (et non de son risque de tomber malade…) et reçoit à hauteur de ses besoins. Qui dit mieux ? Gros plan sur le régime général, qui protège 90 % de la population française.

Elle m'indemnise quand je suis malade…

La branche « maladie » est incontestablement la plus connue de la Sécu. A tel point que l’on fait souvent l’amalgame entre Assurance maladie et Sécurité sociale ! Une consultation chez le médecin, des médicaments prescrits, une opération chirurgicale… la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) prend en charge la majorité des frais médicaux, y compris ceux liés à la maternité et à une invalidité. Sous son égide, c’est la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) qui verse les remboursements et les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi