SéduQ, le jeu de société pour ados qui leur parle d’une sexualité dans les règles

La rédac
·2 min de lecture

Sorti il y a un an, conçu par une travailleuse sociale, des professionnels de centres sociaux et des jeunes de 14 à 16 ans, ce jeu de société est le premier du genre. Explications et modeé d’emploi avec Alixe Moujeard, créatrice de SéduQ*.

Pourquoi avoir créé un jeu pour apprendre aux ados comment draguer et se comporter ensuite dans les règles de l’art ?
Educatrice spécialisée pour les adolescents ayant des troubles du comportement, j’ai professionnellement été confrontée à des victimes et à des auteurs de violences sexuelles. Et je me suis demandé comment on pouvait faire pour sensibiliser ces jeunes, concernés directement ou non, et agir en amont afin de prévenir toutes ces déviances et écarts de conduite divers. SéduQ va leur permettre de comprendre et d’intégrer, de façon ludique, ce qui est permis et ce qui ne l’est pas dans l’approche et la rencontre intime, ce qui est important pour soi et l’autre, mais aussi comment se protéger et ne pas prendre de risques.

Quel est le principe et quelles sont les différentes étapes du jeu ?
Sur le mode de l’« escape game », le groupe de joueurs endosse le rôle du personnage principal qui va draguer comme dans la vraie vie. Pour se guider, les jeunes vont, au fil de la partie, piocher dans deux jeux de cartes qui, en fonction et au fil des situations imaginées, posent des questions et proposent plusieurs réponses plus ou moins acceptables. A eux de choisir et d’avancer favorablement sans dépasser les limites sur ce qu’ils ont le droit de faire ou non. Si la réponse est bonne, on continue ; si elle exprime une quelconque forme d’indélicatesse, pause obligatoire pour expliquer pourquoi, et l’on repart. En...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi