Ségolène Royal boycottée par BFMTV : Marc-Olivier Fogiel révèle pourquoi il ne veut plus d’elle

Capture France 5

Lors de son passage sur BFMTV jeudi 1er septembre 2022, Ségolène Royal avait remis en question les crimes de guerre reprochés aux soldats russes en Ukraine. "Ne serait-ce que le premier événement, la maternité bombardée. S’il y avait eu la moindre victime, le moindre bébé avec du sang, à l’heure des téléphones portables, on les aurait eus", avait-elle déclaré, alors-même que ce bombardement a été massivement documenté par les journalistes sur place, comme l'a précisé l'un des chroniqueurs de la nouvelle émission de France 5, C médiatique. Dimanche 11 septembre 2022, le directeur général de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel, a confié à Mélanie Taravant avoir écarté l'ancienne ministre de l'écologie de son antenne. Pour rappel, elle occupait un poste de chroniqueuse depuis plusieurs semaines. Sur le plateau de C médiatique, la patron de la première chaîne info de France a expliqué que, si le fond de la pensée de l'ancienne candidate à la présidence de la République l'a interloqué, ce n'est pas simplement à cause de la polémique créée autour de ses propos qu'elle a été écartée.

Sommée de "venir s'expliquer et se justifier" sur le plateau de la BFMTV après avoir tenu "ces propos particuliers", Marc-Olivier Fogiel explique que l'ex-compagne de François Hollande s'était "engagée à revenir", avant de finalement "le faire sur une chaîne concurrente". Le directeur général de BFMTV a ajouté que Ségolène Royal était allée sur LCI en décidant de "planter" au passage "le rendez-vous dans lequel elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite