La série "Conversations with Friends" avait tout pour plaire, mais...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis l'annonce de l'adaptation en série par Lenny Abrahamson et Alice Birch du livre Conversations with Friends de Sally Rooney, le compte à rebours était lancé. Et l'excitation parmi les initié·es, palpable. Après le succès de Normal People, qui retranscrivait à la perfection sur le petit écran les émotions ressenties dans le texte, difficile de ne pas se réjouir de retrouver la plume franche mais subtile de la romancière irlandaise, et le travail impeccable des scénaristes.

On s'attendait à une alchimie aussi irrésistible et réelle qu'entre Marianne et Connell, bien que le synopsis n'ait pas grand-chose de similaire en théorie. A des dialogues qui captivent, à des silences qui prennent aux tripes, à des situations singulières auxquelles on réussirait tout de même à s'identifier.

Malheureusement, et les critiques sont plutôt unanimes, le résultat (diffusé depuis le 15 mai sur BBC Three et Hulu- pas encore en France) n'est pas à la hauteur des espérances des fans. Et même en n'ayant pas lu le bouquin, et donc en n'ayant pas projeté grand-chose, on a du mal à s'accrocher à la dynamique de ce quatuor que "awkward" ne pourrait mieux définir.

Longueurs et dimension psychologique peu aboutie

L'histoire est grosso modo la suivante : Frances (Alison Oliver) et Bobbi (Sasha Lane), deux meilleures amies/anciennes amantes qui font leurs études à Dublin, rencontrent une écrivaine, Melissa (Jemima Kirk), après l'une de leurs...

Lire la suite


À lire aussi

8 héroïnes noires qui mériteraient leur propre série
"H24", l'étourdissante série d'Arte sur les violences faites aux femmes
Au Canada, le plan de relance sera féministe. Et en France ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles