Comment s’approprier ce cardigan tendance ?

·1 min de lecture

Depuis le défilé Jacquemus automne-hiver 2021-2022 en juin dernier, on ne cesse de voir les célébrités porter ce cardigan court maintenu par une seule fermeture. Porté sans rien en dessous par les stars, comment pouvons-nous adopter cette tendance dans notre vie de tous les jours ?

Bella Hadid, Chiara Ferragni, Megan Fox, Hailey Bieber, Emily Ratajkowski, Leonie Hanne... toutes ont un point commun :  le petit cardigan coloré signé Jacquemus. Très court, s’arrêtant juste au niveau de la poitrine, maintenu par une seule attache dorée où l’on peut lire « Jacquemus » et surtout porté sans rien en dessous, ce top s’est placé en haut de la liste des pièces les plus désirables de la saison. Dévoilant l’underboob, cette pièce en maille est assurément sexy. Seulement voilà, qui peut réellement assumer de sortir avec ce cardigan (et juste ce cardigan) dans la vie de tous les jours hormis les tops et nos célébrités préférées ? Soyons honnêtes : personne. Mais alors comment adopter cette tendance sans pour autant être seins (presque) à l’air ? 

Lire aussi >> Megan Fox : elle porte le cardigan Jacquemus comme personne

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Style Dior ! (@stylendior)

Comment porter le cardigan à une attache ? 

Le cardigan croppé est tendance cette saison. De Proenza Schouler à Zara en passant par Musier, on en trouve de toutes les couleurs et pour tous les budgets. Qu’il ait qu’un seul bouton, attache ou lien à nouer ou bien plus, le cardigan court se porte d’une seule façon cette saison : ouvert, avec un seul point de fermeture, plutôt sur le haut du tricot. 

Mais s’il est compliqué, voire impossible, de le porter sans rien en dessous pour une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles