"Comme s’il me l’avait soufflée à l’oreille" : les confidences d’Izïa Higelin sur la présence à ses côtés de son père décédé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’était il y a quatre ans déjà… Vendredi 6 avril 2018, Izïa Higelin perdait son père, Jacques Higelin, mort à l’âge de 77 ans. Depuis, la jeune femme peine à faire son deuil. Vendredi 3 juin 2022, la chanteuse a sorti son nouvel album, intitulé La Vitesse. Selon elle, son père l’aurait aidée à l’écrire. Vendredi 10 juin 2022, sur le plateau de Quotidien, sur TMC, la jeune femme a révélé à propos de la conception de son disque : "Chaque jour, j’avais l’impression qu’on trouvait une chanson sous un canapé, derrière un verre. Les chansons, c’est comme si elles existaient déjà." Face à Yann Barthès, Izïa Higelin a expliqué : "J’étais sur la grande terrasse, je fumais ma clope, je regardais le ciel et je pensais à mon père. Je me demandais quand est-ce que j’allais faire le deuil [...] Je me disais qu’il n’y a que le temps qui guérit, je pensais à lui. Bastien était en train de jouer du piano à l’intérieur de la maison."

Après avoir assuré qu’une atmosphère avait commencé à se créer, la chanteuse – qui est maman d'un petit garçon – s’est rappelée : "Je me suis mise à côté de lui et j'ai commencé à chanter ‘le temps qui passe, c’est le remède à la vie’. C’est cette phrase qui me vient, comme s'il me l’avait soufflée à l’oreille. Après l’avoir joué, Bastien m’a dit qu’il avait aussi eu l’impression qu’il y avait quelqu’un qui lui avait soufflé l’air au piano." Lundi 14 octobre 2019, dans les colonnes du Parisien, celle qui a rendu hommage à son père sur Instagram, avait assuré : "On avait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles