S.O.S peau déshydratée

·2 min de lecture

Peau grasse, mixte ou sèche... Chaque épiderme peut souffrir de déshydratation. Il faut dire qu’entre le stress, les changements climatiques et une routine parfois trop astringente, le derme est mis à rude épreuve. D’où vient la peau déshydratée ? Comment remédier à cet inconfort ? On vous dit tout.   

Qu’est qu’une peau déshydratée ? 

Perte d’éclat, imperfections, peau qui tiraille, desquamations… On le sait, tous ces petits désagréments peuvent arriver de temps à autres. Mais lorsque cette sensation d’inconfort se répète fréquemment, c’est que l’épiderme souffre de déshydratation. Traduction : la peau manque d’eau et sa barrière hydrolipidique (film composé de corps gras qui constitue un bouclier naturel contre les agressions) est altérée par la pollution ou les soins parfois trop décapants. Pas de panique, ce changement est ponctuel, ne dure pas dans le temps et n’inflige pas de dommages visibles à la peau…. À condition d’adopter une routine de soin dédiée illico !

Comment savoir si ma peau est déshydratée ou sèche ?

Les deux sont souvent confondues et pourtant, elles sont bien différentes. Et pour cause, une peau sèche renvoie à un type de peau - comme les peaux grasses ou mixtes, par exemple - alors qu’une peau déshydratée est un état passager de l’épiderme pouvant toucher tous les types de peau. Le froid, le soleil, le stress… Nombreux sont les facteurs extérieurs pouvant assoiffer notre peau. Car oui, une peau déshydratée est en manque d’eau - contrairement à la peau sèche, qui elle, est en manque de gras, autrement dit de sébum. Mais comment les reconnaître ? Il semblerait qu’un petit test de quelques secondes permette de diagnostiquer soi-même son problème épidermique : il suffit de pincer...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles