On s'achemine à grands pas vers une pénurie d'avocats

La culture de ce fruit, très gourmande en eau, devient de plus en plus compliquée avec le changement climatique.

Dans les années à venir, le prix des avocats va probablement encore augmenter. | Hitoshi Namura via Unsplash

Les avocats sont chers –à tel point qu'un magnat australien de l'immobilier a conseillé un jour aux millennials d'arrêter d'acheter des toasts à l'avocat pour pouvoir se payer une maison. Avec un peu de malchance, la prétendue maison achetée en se privant de ce fruit deviendra bientôt un quartier résidentiel entier, car la culture de l'avocat s'avère de plus en plus difficile et coûteuse.

L'eau se fait rare dans les principales régions productrices situées au Mexique, au Chili, au Pérou, en Espagne, au Burundi et en Afrique du Sud. De ce fait, les conditions de culture de l'avocat se précarisent peu à peu: la recherche estime que la superficie des zones hautement adaptées à la culture de l'avocat diminuera de 14 à 41% d'ici 2050, la fourchette dépendant de l'ampleur de la réduction des émissions mondiales de carbone.

Jolis Bigirimana, cultivateur d'avocats et président de l'organisation Farmer's Pride Burundi, brosse un tableau sombre pour The Independent: «Au Burundi, le changement climatique est un problème majeur, en particulier pour les producteurs d'avocats. Les températures élevées, les fortes pluies et l'érosion ont un impact considérable sur la productivité et les revenus des agriculteurs.» Les agriculteurs des autres pays ne sont pas mieux lotis.

En moyenne mondiale, 1.981 litres d'eau sont nécessaires à la production d'un kilo d'avocats, mais les exigences peuvent varier considérablement en fonction des conditions de culture locales. En ce qui concerne l'impact environnemental, il y a une différence entre utiliser principalement de l'eau de pluie pour l'arrosage et utiliser de l'eau de surface ou souterraine. Ce qui est certain, c'est qu'en dehors de la production animalière, l'avocat est l'un des produits agricoles les plus gourmands en eau.

La France est le plus grand importateur d'avocats de l'Union…

Lire la suite sur Slate.fr