Sages-femmes : vers une meilleure reconnaissance ?

Une étude, réalisée par Ipsos pour Organon, montre que si 86 % des femmes savent qu’une sage-femme prend en charge la préparation à l’accouchement, et souvent la naissance elle-même, elles sont moins de la moitié à connaître ses compétences en matière de contraception ou de suivi gynécologique. D’ailleurs, seules 14% des femmes consultent une sage-femme pour les questions liées à leur santé sexuelle, contre 57 % un gynécologue. Et si 19 % des femmes rencontrent des difficultés pour prendre rendez-vous avec un gynécologue, ce n’est le cas que pour 1 % concernant les sages-femmes.

Quelles sont les compétences des sages-femmes ?

Non seulement elles assurent le suivi médical de la grossesse, la préparation à l’accouchement et l’accouchement lui-même, mais elles peuvent aussi dispenser les soins postnatals à la mère et au nouveau-né. Elles peuvent prescrire l’ensemble des méthodes contraceptives. Elles peuvent aussi poser, surveiller et retirer un diaphragme, une cape, un dispositif intra-utérin (DIU, ou stérilet), un implant contraceptif. Elles peuvent dépister certaines infections sexuellement transmissibles. Elles sont également habilitées à réaliser des interruptions de grossesse (IVG) par voie médicamenteuse. Elles peuvent vacciner et concourir aux activités d’assistance...

Lire la suite