Saint-Louis : la grande histoire d’un raffinement à la française (vidéo)

Antoine Le Fur
·2 min de lecture

C’est un nom qui évoque le luxe et le raffinement à la française. Saint-Louis, c’est l’histoire d’une référence du cristal qui dure depuis plusieurs siècles. Son savoir-faire inimitable continue de séduire et de sublimer les plus belles tables, visite privée en vidéo…

Saint-Louis-lès-Bitche est une paisible bourgade de Moselle, dans l’Est de la France. Un village comme hors du temps, cerclé par les forêts vosgiennes. C’est ici que se dresse l’une des plus illustres manufactures françaises. Saint-Louis, c’est l’histoire d’une cristallerie dont l’origine remonte à la fin du XVIème siècle, plus précisément en 1586. Outre cet acte de naissance, deux dates sont à retenir. Tout d’abord 1767 avec la dénomination officielle de Verrerie Royale de Saint-Louis, par lettres patentes de Louis XV. Puis 1829, date à laquelle la manufacture (devenue en 1782 Cristallerie royale de Saint-Louis) va se consacrer exclusivement au travail du cristal. À noter que c’est à cette époque qu’apparaît le lien de Saint-Louis avec les arts de la table grâce à la naissance du modèle iconique Trianon. 

En lien avec la nature 

Saint-Louis est indissociable de la vallée de Münzthal. Si la maison s’est sédentarisée dans ce paysage aussi romantique que gothique, ce n’est pas vraiment un hasard. Trois éléments sont déterminants. Il y a tout d’abord les forêts vosgiennes, majestueuses mais surtout indispensables à l’alimentation des fours ; le sol gréseux qui permet l’exploitation de sable et enfin  la présence de fougères qui, grâce à la combustion des racines, donne la potasse, élément indispensable à la recette du cristal. Un trio d’ingrédients naturels, nécessaires dans la réalisation de pièces qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi