Saison grippale : pourquoi mettre des céréales à son menu plutôt que des plats transformés

Voilà une raison de plus, s’il en fallait, pour troquer les aliments transformés par des céréales complètes, a fortiori en ce début de saison grippale.

Dans une étude parue le 15 novembre dans la revue Cell Reports (Source 1), des chercheurs ont en effet constaté les bénéfices d’une alimentation riche en céréales plutôt qu’en produits transformés, pour lutter contre la grippe.

L’expérience a été menée sur des souris de laboratoire, lesquelles ont été plus susceptibles de survivre à une infection grippale lorsqu’elles étaient nourries avec des aliments à base de céréales.

Etudiant à l’origine comment les mammifères combattaient les infections grippales, les chercheurs ont constitué deux groupes différents au niveau alimentaire, révélant cet avantage des céréales. Un groupe de souris avait un régime alimentaire principalement à base de céréales brutes, tandis que l’autre consommait principalement des aliments transformés, en l’occurrence des granulés spécialement formulés pour ces animaux (contenant notamment du sucrose et maltodextrine, des glucides transformés).

Bien que les deux [régimes] aient des densités énergétiques équivalentes en protéines, en glucides et en lipides, le régime à base de céréales comprend des ingrédients différents, ce qui entraîne des différences qualitatives mineures dans la teneur en macro et micronutriments, précisent les chercheurs dans leur étude, ajoutant que le régime à base d’aliments transformés...

Lire la suite