Que sait-on du « Covid pédiatrique » ?

·1 min de lecture

Le décès d’un nourrisson porteur du virus, constaté ce week-end dans une maternité en Occitanie, inquiète. D’autant que de plus en plus de cas de Covid chez les tout petits ont été recensés en Martinique.   

Vendredi, le décès d’un nourrisson a été constaté à la naissance dans une maternité de la région Occitanie. Il a été testé positif au covid-19, tout comme sa mère. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de sa mort. Si elle est imputée au Covid, ce serait le premier décès dû au coronavirus d'un enfant de moins de 10 ans dans la région, et le septième en France. 

Lire aussi >> Stress post-traumatique chez l’enfant : les 6 symptômes pour le reconnaître

Si ces cas sont rares en métropole, les « Covid pédiatriques » sont une préoccupation en Martinique, où le virus est très présent. Selon nos confrères de France Inter, une dizaine d’enfants arrivent chaque jour aux urgences, « tous fiévreux ».  

Des enfants prématurés placés en réanimation 

Même si la situation est sous contrôle (deux lits en réanimation sont occupés sur les trois disponibles), le Dr Olivier Fléchel, pédiatre réanimateur de la maison de la mère et de l’enfant, craint de voir arriver dans son service d’autre formes grave du Covid avec atteinte cardiaque. « On a déjà eu une dizaine de cas sur les trois vagues qu’on a eu sur la Guadeloupe et la Martinique, alors qu’on n'avait pas des vagues majeurs » contrairement à la situation actuelle, indique-t-il. 

Le docteur a également peur d’une éventuelle « épidémie de prématurés », des nourrissons qui, dans les cas de très grande prématurité, doivent être placé en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles