Le salaire des fonctionnaires revalorisé de 3,5% au 1er juillet, mais pas assez pour les syndicats

Le salaire des 5,7 millions d'agents publics va être revalorisé de 3,5% dès le 1er juillet, a annoncé mardi le ministère de la Fonction publique à l'AFP. Ces 3,5%, qui constituent selon le ministère la plus forte hausse en pourcentage depuis 37 ans, "s'additionnent" à l'augmentation moyenne de 1,5% constatée chaque année sur les traitements des fonctionnaires et contractuels . Grâce à la mesure, "plus aucun agent" ne sera rémunéré au niveau du Smic dès le 1er juillet, a assuré le ministère, alors que la reprise de l'inflation avait précipité près de 700.000 agents dans cette situation.

Un coût total de 7,5 milliards d'euros

Alors que l'inflation a atteint 5,2% sur un an en mai selon l'Insee, les services du ministre Stanislas Guerini insistent sur la complémentarité de ces augmentations "naturelles" et du dégel de 3,5% du point d'indice, le mécanisme qui sert de base au calcul de la rémunération des agents publics. Concrètement, cette revalorisation se verra sur la fiche de paie des agents publics au mois de juillet ou au mois d'août, avec effet rétroactif pour le mois de juillet, a indiqué l'entourage de Stanislas Guerini. Le premier dégel du point d'indice depuis février 2017 représentera un coût total de 7,5 milliards d'euros, réparti entre l'État et les collectivités, selon le ministère.

Foce Ouvrière appelle à "un pas supplémentaire"

Ces 3,5% de hausse des salaires des fonctionnaires sont-ils assez ? Pour les syndicats, il reste un effort à faire. Christian Grolier appell...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles