Salaires : combien sont payés les contractuels de l’Education nationale ?

Ils sont 350.000 sur plus de 800.000 enseignants à avoir participé à la "rentrée des profs" ce vendredi 1er septembre. Les contractuels, loin de de remplir les rangs des enseignants, viennent pourtant combler les trous de l’Education nationale. Un contractuel ou une contractuelle dans la fonction publique est une personne recrutée par une institution publique, en contrat à durée déterminée (CDD) ou en contrat à durée indéterminée (CDI). Ces enseignants engagés en tant que contractuels ne rentrent pas dans la l'Education nationale via un concours, ils ne sont pas considérés comme "titulaires" et doivent avoir un niveau équivalent à celui d'une licence pour être en droit d'exercer. Cependant, ils permettent aux bancs de l’école de rester toujours remplis. Ils sont essentiels : 3.000 contractuels supplémentaires ont été recrutés pour cette rentrée 2023. Leur nombre augmente chaque année, mais ils ne sont pas toujours facile à recruter. Comme dans tout job, la rémunération prennant une place importante...

Un décret du 17 juillet 1986 donne à l’autorité qui recrute le pouvoir de fixer le salaire en fonction de l'expérience du candidat et du poste. Dans le cadre des contractuels de l’Education nationale, Christophe Huguel, secrétaire fédéral à la Sgen - CFDT rappelle qu'il existe 18 niveaux de rémunérations différents pour les enseignants non titulaires selon leur niveau de diplôme et d’expérience professionnelle. La rémunération démarre à 1.431,33 euros et peut monter au maximum à 3.201,9 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite