Non-salariés : les atouts de la holding

·2 min de lecture

Pour les indépendants et professionnels libéraux, préparer sa retraite à titre personnel ne présente pas que des avantages, notamment sur le plan fiscal. Des défauts que la constitution d’une société holding permet de surmonter.

Paris Match. Peut-on se passer des solutions d’épargne retraite quand on est non-salarié ?
Grégory Lecler. Les dispositifs tels que le PER et le contrat Madelin vous permettent d’effectuer des versements déductibles au titre de l’impôt sur le revenu (IR) en vue de sortie sous forme de capital et/ou de rente imposable. Ces solutions présentent plusieurs inconvénients. Les sommes versées sont soumises à des cotisations sociales obligatoires et vous êtes engagé jusqu’à votre départ à la retraite, sauf cas légaux – et limités – de déblocage anticipé. De surcroît, vous n’êtes pas maître des capitaux qui sont la propriété d’une compagnie d’assurances ; et les frais ainsi que la fiscalité peuvent être importants.

Quelle est l’alternative ?
Vous pouvez constituer une caisse de retraite et de prévoyance personnelle si vos revenus sont bien supérieurs à votre train de vie. En additionnant IR et cotisations sociales obligatoires, votre pression fiscale totale sur votre rémunération oscille entre 45 % et 60 %, voire davantage. En capitalisant une partie de vos revenus au lieu de les percevoir, vous ne payez des charges fiscales et sociales que sur les revenus dont vous avez réellement besoin, et la masse de capitaux mobilisables est démultipliée. À versements équivalents, vous pouvez développer trois à cinq fois plus de patrimoine en passant par une holding.

"

Votre capacité d’épargne doit atteindre au minimum 25 000 à 30 000 € par an

"

Qui peut y prétendre ?
Votre capacité d’épargne doit atteindre au minimum 25 000 à 30 000 € par an. Disposer d’un capital de départ n’est pas indispensable. Si vous détenez déjà un patrimoine, sa valeur doit atteindre environ une valeur brute de 500 000 € hors résidence principale et société(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles