Salles de spectacle et de cinéma : une réouverture “très peu probable” le 7 janvier

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Ina Fassbender/AFP)
(Copyright Ina Fassbender/AFP)

Attendons-nous au pire. C'est ce à quoi semble nous inciter Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Invité ce mercredi 30 décembre sur le plateau de BFM TV, on lui a demandé s'il était réaliste de penser que les salles de spectacle, les théâtres, les cinémas et les lieux culturels puissent rouvrir leurs portes dès le 7 janvier prochain lors du réexamen des mesures sanitaires. D'après l'allocution présidentielle du 24 novembre, on pouvait en effet espérer que la culture reprenne vie à cette date. La réponse du secrétaire d'Etat n'est pas des plus joyeuses : cela “semble très peu probable”.

Gabriel Attal laisse entendre que le taux de contamination est encore trop élevé (il évoque un “plateau assez haut”) pour de tels assouplissements. Tout semble donc indiquer que la “clause de revoyure” du 7 janvier réitéra le scénario du 15 décembre et que la réouverture des salles de spectacle, de cinéma, etc., sera à nouveau reportée sine die. Se voulant tout de même un peu rassurant, le porte-parole assure que les acteurs du monde culturel “sont en lien permanent avec la ministre Roselyne Bachelot, qui travaille avec eux, qui échange avec eux pour leur donner le plus de visibilité possible”.

>> A lire aussi :

Lire la suite sur lesinrocks.com