Sandrine Kiberlain : « Toute ma vie a été bousculée par les rencontres que j’ai pu faire »

·1 min de lecture

Ce mercredi, Sandrine Kiberlain revient sur le grand écran avec une comédie 2.0 signée Bruno Podalydès, « Les 2 Alfred ». Rencontre.

Ils avaient collaboré une première fois ensemble dans « Comme un avion » et réitèrent l’expérience cinq ans plus tard. Pour son film « Les 2 Alfred » – présent dans la sélection officielle de Cannes 2020, Bruno Podalydès fait une nouvelle fois appel à Sandrine Kiberlain et nous plonge dans ce qui pourrait être le monde de demain. À quelques exceptions près. L’histoire ? Celle d’Alexandre, un père de famille qui dispose de deux mois pour prouver à son épouse qu’il peut reprendre sa vie en main. Alors, lorsque l’occasion de se replonger dans la vie active se profile, il fonce. Quitte à se retrouver larguer dans une start-up hyperconnectée et omettre volontairement d’évoquer l’existence de ses enfants. Une aventure rocambolesque et poétique portée à l’écran par les frères Podalydès et Sandrine Kiberlain, qui prête ici ses traits à Séverine, une supérieure intraitable, sans vergogne mais irrésistiblement attachante. Avec « Les 2 Alfred », l’actrice césarisée confirme son talent et réaffirme son goût pour les rôles à contre-courant. Confidences. 

ELLE. Cinq ans après la sortie en salles de « Comme un avion », l’envie de retrouver Bruno Podalydès dans « Les 2 Alfred » s’est tout de suite imposée à vous ?

Sandrine Kiberlain. J’aime l’univers de Bruno et j’avais envie d’aimer celui-ci. Mais il n’y a toujours rien de moins sûr lorsqu’on commence à lire un scénario. Je brûlais d’impatience de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles