Sang rare : l'EFS appelle aux dons, mais de quoi s'agit-il ?

Svetlana Krivenceva / iStock

Chaque année, près de trois millions de dons de sang sont effectués, rappelle Santé Publique France. Mais si certains groupes sanguins, comme le A et le O, sont très répandus, d'autres le sont beaucoup moins et sont ainsi très recherchés.

La deuxième édition de la semaine de sensibilisation à ces sangs considérés comme rares se tient en ce moment-même, du 14 au 20 novembre. À cette occasion, l'Établissement français du sang (EFS) lance un nouvel appel aux dons.

Un groupe sanguin est considéré comme rare lorsqu'il concerne "moins de 4 personnes sur 1000", comme l'explique le ministère de la Santé et de la Prévention. Selon l'EFS, il en existerait environ 250 en France. Au total, 700.000 personnes possèderaient un groupe sanguin rare, comme celui appelé "Bombay" par exemple, qui ne se retrouve que chez un seul individu sur un million en Europe !

Alors, comment savoir si vous en faites partie ? "Tout le monde peut être porteur d'un sang rare", précise l'EFS sur son site. Toutefois, certains Français ont plus de probabilités d'avoir un groupe sanguin très recherché. Il s'agit par exemple :

La collecte de sang rare est donc très importante, d'autant que ces individus seraient davantage touchés par certaines maladies telles que la drépanocytose. S'ils ont besoin d'une transfusion sanguine, celle-ci devra impérativement s'effectuer avec le même groupe sanguin : c'est ce qu'explique Thierry Peyrard, directeur du centre de référence sur les groupes sanguins rares, à nos confrères de Franceinfo. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite