Santé, culture, transports, éducation… Les régions ont plus de pouvoir que vous ne pensez

·1 min de lecture

Ce dimanche a lieu le premier tour des élections régionales et départementales. ELLE passe en revue leurs domaines de compétences.  

Souvent boudées par les Français (la moitié d’entre eux ne s’était pas rendue aux urnes lors du premier tour des dernières élections régionales, en 2015), les régions ont pourtant un pouvoir décisionnel conséquent sur plusieurs aspects de notre quotidien.  

Quel budget ?  

Avec un budget de 35,5 milliards en 2019, les régions représentent près de 15 % de la dépense publique locale et 19 % de la dette publique locale, d’après Régions de France

Lire aussi >> Élections régionales : le jeu de dames

Soutenir les jeunes créateurs  

Les régions sont libres de mener une politique de soutien volontaire à la création, à l’action culturelle et à l’éducation artistique. Elles soutiennent également les industries culturelles, la chaîne du livre et du cinéma. Concrètement, en Ile-de-France par exemple, le fonds régional des talents émergents (FoRTE) a été voté en 2017. Il permet de soutenir financièrement (à hauteur de 2 500 euros par mois pendant dix mois maximum) les jeunes créateurs dans le domaine de la musique, de la danse ou du spectacle vivant, des arts plastiques, ainsi qu’en cinéma et audiovisuel. Grâce à ce fonds, les artistes sont également accompagnés par une structure professionnelle qui leur fournit des conseils, du matériel et facilite leur entrée sur le marché de l’emploi.  

Accompagner les sportifs  

Les régions gèrent en partie les centres de ressources, d’expertise et de performance sportives (CREPS). Elle se...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles