Santé mentale : ces 6 petites habitudes à adopter pour se sentir bien en 2023, selon une experte

Vlada Karpovich

On n’y arrivera peut-être pas, mais rien ne coûte d’essayer. S’il est clair que les bonnes résolutions de début d’année ne font plus partie de notre vocabulaire, le fait d’essayer de rendre son quotidien plus apaisé est toujours une bonne idée. Et ce, à n’importe quel moment de l’année. L'experte en bien-être Anna Tomkins, interviewée par le magazine Stylist, nous proposent six habitudes à adopter pour prendre soin de notre santé mentale.

La première habitude à adopter consiste à ne pas trop charger sa barque. Si vous êtes de celleux et ceux qui aiment, voire ont besoin de, faire des listes, rendez-vous à l’évidence : vous n’êtes pas surhumain·e. En accordant un ordre de priorité à vos tâches, vous vous sentirez moins étouffé·e par les devoirs et serez sûrement plus efficace. Il ne faut donc pas hésiter à ôter un élément de la liste s’il n’est pas urgent.

Et si, à partir de maintenant, vous parliez aux inconnu‧es ? Cela peut paraître effrayant, surtout si vous êtes d’une timidité maladive, mais une petite conversation avec un nouveau voisin ou la personne assise à côté de vous dans le train peut booster votre humeur comme jamais.

Dans votre assiette aussi, il y a de nouvelles habitudes à prendre. Mais, contrairement à tous les conseils de début d’année qui consistent à réduire les portions et à se priver, Anna Tomkins propose d’ajouter des choses dans cette gamelle. Pas n’importe quoi, évidemment, mais des légumes à volonté.

Quant à la résolution la plus prise dans le monde - aka (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Selon plusieurs études, les hommes célibataires seraient bien moins portés sur l'hygiène que les femmes
Qu'est-ce que la glossophobie, cette peur qui nous paralyse en public ?
Si vous présentez ce trait de personnalité, attention au burn-out prévient une étude
Voici 5 astuces (très simples) pour améliorer votre mémoire
À Strasbourg, les femmes enceintes protégées contre les perturbateurs endocriniens, sur ordonnance