Santé des seniors : les 15 clés de la longévité

·1 min de lecture

En gériatrie, le terme de "fragilité" est utilisé pour définir la conséquence du déclin d’une multitude de fonctions physiologiques au cours du vieillissement. Le cumul de ces pertes de fonctions expose les seniors à un risque accru de chute, d’hospitalisation, de déclin fonctionnel et parfois de décès. "Dans l'avancée en âge, deux plaintes vont dominer : la fatigue et la douleur" soulignent les chercheurs de l'Inserm dans une étude sur le vieillissement et la fragilité.

Cette fragilité est déterminée par 5 critères :

  • Une fatigue déclarée : sentiment de faiblesse généralisée, de lassitude ou de manque d'énergie.

  • Un amaigrissement involontaire : perte de poids involontaire d'au moins 5% du poids en 12 mois.

  • Un bas niveau d'activité physique : pas de pratique habituelle de la marche à pied, du vélo ou d'un autre sport

  • Une altération de la mobilité : difficulté à monter et descendre un escalier ou difficulté à marcher 500 mètres.

  • Une faiblesse musculaire : difficulté à soulever un sac de 5 kg ou à se baisser/s'agenouiller.

"Des études s’intéressant au recours aux soins dans la population de plus de 65 ans ont montré que la fragilité augmentait la probabilité de recourir aux soins hospitaliers et ambulatoires. Par exemple, les consultations médicales, les soins infirmiers et la kinésithérapie sont plus fréquents chez les sujets fragiles par rapport aux sujets non-fragiles" soulignent les chercheurs." De même, la dépense annuelle (...)

Lire la suite sur Topsante.com

6 exercices pour muscler vos bras à la maison
Comment travailler son équilibre (et participer à Koh-Lanta)
Covid-19 : permission de sortie pour les résidents des Ehpad
4 bonnes raisons de se (re)mettre à jouer
5 règles pour stimuler son cerveau