Sara Giraudeau : ces moqueries sur sa voix à l’origine de ses complexes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
PARIS, FRANCE - 12/17/2020: Actress Sara Giraudeau poses during a portrait session in Paris, France on 12/17/2020. (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images )
Sara Giraudeau : ces moqueries sur sa voix à l’origine de ses complexes (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images )

Ce jeudi 19 mai 2022, France 3 diffuse "Petit paysan", un film avec, entre autres, Sara Giraudeau. Actrice établie, la jeune femme qui est née dans une famille passionnée par la comédie, a connu des moments difficiles dans sa jeunesse. Notamment à cause des critiques violentes à son encontre.

Que Sara Giraudeau épouse une carrière d’actrice, cela tombait presque sous le sens. Née de la relation entre Anny Duperey et le regretté Bernard Giraudeau, elle a très vite trouvé sa place dans le monde du cinéma. Pour autant, tout n’a pas toujours été facile. Plus jeune, Sara Giraudeau a fait face à la méchanceté crasse de certaines moqueries indélébiles.

Vidéo. Sara Giraudeau enceinte de son 3ème enfant : son étonnante annonce

Une voix longtemps moquée

Que ce soit dans "Petit paysan", "Le discours", "Les Envoûtés" ou encore "Papa ou Maman 2", Sara Giraudeau a toujours su montrer ses talents de comédienne. L’une de ses particularités c’est sans doute sa voix, qui ne ressemble à aucune autre, mais qui lui a souvent valu certaines moqueries dès l’enfance. "Ce n'est pas venu de moi mais du jugement des autres, des phrases violentes d'apparence anodines… Je me suis intéressée à la psychologie pour tout ça. Beaucoup de choses trop violentes sortent de la bouche des adultes" confiait-elle à ce sujet dans les colonnes du Journal des Femmes, avant de se souvenir de moments traumatisants : "Comme le boucher qui imitait ma voix quand je rentrais chez lui… Si on m'avait dit, petite, que ma voix était belle ou particulière, je l'aurais vu comme un avantage. Il ne faut pas faire des particularités une différence."

Malheureusement, de telles remarques ont eu un impact conséquent sur l’estime que la jeune Sara Giraudeau se portait à elle-même. "J'étais une enfant angoissée, qui cachait sa tristesse. Il y avait ce besoin d'essayer de trouver sa place, d'être heureuse. Enfant, il y a des obligations avec lesquelles j'ai eu du mal. Je transformais ma mélancolie en étant très vive, drôle… J'étais clownesque." Et c’est grâce à son métier d’actrice qu’elle est parvenue à se défaire de tout cela : "On a tous des complexes qui doivent, in fine, devenir notre force. Le métier de comédien aide à les vaincre."

Une phobie scolaire qui a inquiété Anny Duperey

En 2021, sur les ondes d’Europe 1, Anny Duperey revenait sur l’enfance difficile de sa fille, Sara Giraudeau. Car en plus de souffrir de complexes, cette dernière a également été en proie à une importante phobie scolaire : "Elle s'est mise à vomir devant la grille du collège et à s'évanouir en classe." Face à la détresse de son adolescente alors âgée de 14 ans, Anny Duperey a très vite pris les choses en main pour "la sortir de là". Et cela a commencé par l’inscrire dans un établissement à part du système classique. C’est sans doute sa persévérance de maman qui a permis à Sara Giraudeau de s’en sortir, et d’obtenir le baccalauréat avec mention.

Vidéo. Anny Duperey raconte le combat de sa fille Sara Giraudeau contre la phobie scolaire

Par la suite, Anny Duperey a également été un soutien de taille lorsque sa fille a souhaité s’engager dans une carrière d’actrice, comme elle. "Elle s'est dit qu'elle nous laisserait nous développer avec son regard aimant, en nous donnant la liberté nécessaire à notre épanouissement, confiait Anna Giraudeau dans le Journal des Femmes. On n'a pas eu cette épée de Damoclès qui nous interroge sur la manière dont on fait les choses. On était couvés de bienveillance. Mon père était plus stressé. Quand il a vu que j'étais faite pour ce métier, il a lâché prise et a été rassuré. Ça donne de la force quand quelqu'un vous dit : ‘fais ce qui est bon, ce que tu sens.’" Résilience, soutien et persévérance : la clé du succès de Sara Giraudeau.

À lire aussi :

>> Culture - Sara Giraudeau : « J'avais comme un poids sur les épaules lors des castings »

>> Sara Giraudeau : « J’ai été dans une quête de sensations fortes »

>> Adieu Monsieur Haffmann : Sara Giraudeau, « Gilles Lellouche et Daniel Auteuil sont deux partenaires vraiment merveilleux »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles