Sarah Espeute : « La broderie est un loisir accessible au plus grand monde »

Antoine Le Fur
·2 min de lecture

La créatrice marseillaise collabore avec Le Tanneur et signe une nappe brodée, disponible sur le site de la marque. Rencontre une passionnée d’arts en général et de broderie en particulier.

C’est l’histoire d’une rencontre. Entre Le Tanneur, maison spécialisée dans le cuir, et Sarah Espeute, jeune créatrice marseillaise. Pour la marque, cette adepte de la broderie a réalisé une nappe en lin ancien. Avec cette collaboration, c’est tout un savoir-faire qui est mis en avant. Tous les bénéfices sont reversés à Sarah Espeute. Un bon moyen pour Le Tanneur de montrer son soutien à l’artisanat français.

ELLE. Comment présenterez-vous votre approche de la broderie ?

Sarah Espeute : Je fais beaucoup de broderie mais je tiens à ce que l’on me considère comme une artiste designer et non pas comme une brodeuse. À l’origine, j’ai fait du graphisme mais j’ai souhaité m’orienter vers d’autres domaines d’activités comme la peinture. Ce fut un vrai coup de cœur ! Mon approche de la broderie (et du design, de manière générale) est assez simple. Selon moi, la décoration doit s’inspirer de l’art. Je me nourris de mes références, notamment picturales, pour proposer des objets qui vont nous accompagner au quotidien. 

À lire > Scène inédite : un appartement parisien dédié à l'art

ELLE. Comment est née votre collaboration avec Le Tanneur ?

SR : Une connaissance a pensé à moi pour imaginer une nappe lors d’un de leurs shootings. J’ai été retenu et il s’est trouvé que la marque a aimé mon travail. Ils ont été convaincus par ce que je proposais et ont donc voulu faire un bout de chemin avec moi. Finalement, ma...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi