Sarah Frikh, Lanceuse d’alertes pour les femmes SDF : "Il faut des centres destinés uniquement aux femmes SDF. Ce sont des femmes multi-agressées et/ou multiviolées, elles ont peur, elles sont tétanisées"

Lanceuse d’alertes pour les femmes SDF, Sarah Frikh, à l’origine du mouvement "Réchauffons nos citoyens", a lancé, à la demande des hommes SDF et suite à ses maraudes, une pétition pour aider les femmes dans la rue. Ces femmes "invisibles" qui dorment dans la rue, accouchent dans la rue, élèvent leurs enfants dans la rue et subissent, dans la rue, de terribles violences sexuelles. Elle lance un appel au gouvernement pour la création de centres "pour les femmes et par les femmes", car ces femmes-là, insiste-t-elle, sont traumatisées et ont besoin, pour se reconstruire, d’être accueillies dans un environnement 100% féminin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles