Sarcome d’Ewing : diagnostic, symptômes, pronostic et traitement de ce cancer des os

Elle touche principalement des enfants, des adolescents et de jeunes adultes âgés de 10 à 20 ans, et elle survient en majorité chez des enfants d’origine européenne. Les enfants d’origine africaine ou asiatique souffrent très rarement de cette maladie très invasive. En France, ce cancer est dépisté chez 80 personnes chaque année et, dans 25 % des cas, des métastases sont présentes — ce qui signifie que les cellules cancéreuses se sont diffusées dans l’organisme. Il est donc essentiel d’en savoir davantage sur les modalités du diagnostic, les symptômes, le pronostic et les traitements actuels de ce cancer des os qui touche les plus jeunes.

Le sarcome d’Ewing doit son nom au docteur James Ewing, qui a décrit pour la première fois ce cancer en 1921 sous les termes « endothéliome diffus de l’os ». C’est également lui qui a constaté, par ses recherches et ses essais cliniques, que cette tumeur, très invasive, pouvait être maîtrisée par la radiothérapie. Ce cancer se développe dans la plupart des cas dans les os du bassin, dans les côtes, et dans les os des membres inférieurs (les fémurs, les péronés et les tibias). Toutefois, dans 15 % des cas, le sarcome d’Ewing peut également apparaître sans toucher un os.

Les sarcomes sont toujours des tumeurs. La tumeur primitive, quel que soit le cancer, est la tumeur initiale avant métastases. Le sarcome d’Ewing est qualifié de « tumeur primitive » en référence à la localisation initiale de ce cancer (l’endroit où la tumeur est apparue). Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles