Sardines ou maquereaux en boîte, que choisir ?

Ses atouts nutritionnels

Ce clupéidé est extrêmement concentré en oméga-3 : 100 g de sardines couvrent cinq à six fois nos besoins quotidiens ! Il est également riche en fer, en phosphore, en vitamine D et en calcium, bénéfique pour nos os.

Ses plus santé

Ses oméga-3 participent à la bonne santé cardio-vasculaire, à la prévention des cancers, au fonctionnement optimal des neurones, à la protection de la rétine et des cellules de foie. La teneur en vitamine D de la sardine la rend par ailleurs intéressante après la ménopause pour combattre l’ostéoporose. Un apport particulièrement bienvenu quand on sait que 70 % des Français en manquent. Et ses protéines en font une excellente partenaire minceur.

Ses points faibles

Elle peut provoquer une intoxication à l’histamine, qui génèrent des symptômes comparables à ceux de l’allergie : troubles digestifs, éruptions cutanées... La responsable de ce phénomène est l’histidine, un acide aminé très présent dans sa chair.

La meilleure façon de la déguster

En salade avec des pommes de terre, dans un cake avec des tomates séchées ou en rillettes, mélangée à du fromage frais.

Ses atouts nutritionnels

C’est le poisson en conserve le plus généreux en iode. Sans compter qu’il fournit presque autant d’oméga-3 que la sardine, ainsi que plusieurs vitamines du groupe B, de la vitamine D, du fer et du sélénium.

Ses plus santé

L’iode est un oligo-élément qui entretient les systèmes nerveux et cognitif et sublime la peau. Les acides gras participent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles