Sarenza organise un vide dressing solidaire contre les violences faites aux femmes

©Presse

Impliquée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, Sarenza organise un vide dressing solidaire à Paris ce week-end. Explications.

En mars 2022, les chercheurs de l’Université McGill et l’Organisation mondiale de la santé publiaient dans la revue « The Lancet » l’une des plus vastes analyses relatives aux violences faites aux femmes jamais réalisées. Les spécialistes découvraient alors que plus d’une femme sur quatre avait été victime de violences physiques ou sexuelles avant ses 50 ans. Les plus concernées sont les jeunes femmes de 15-19 ans, avec un pourcentage qui s’élève à 24%. Un drame qui pousse les militantes et les associations à s’engager plus que jamais sur le terrain.

Lire aussi : Affaire Damien Abad : « Il serait temps d’écouter les victimes »

Quand la mode s’engage

Les marques, aussi, s’engagent. Parmi elles, Sarenza. Depuis 2020, la plateforme de vente en ligne soutient activement l’association En avant toute(s), qui agit pour l’égalité, la fin du sexisme et des violences, via un programme d’actions concret. Parmi les projets mis en place, celui d’un vide dressing solidaire à la Caserne à Paris. Nouvel incubateur de jeunes créateurs engagés, pour sensibiliser à une mode plus responsable et éduquer les consommatrices à une nouvelle façon d’acheter plus raisonnée, il accueillera cet événement engagé ce samedi 19 juin. Pour l’occasion, Kesaly, Justine Vrgr, Chloé Brbs, Camélia EB, Shririne Boutella et Gloria Raïssa videront leurs placards et 100% des bénéfices serviront à soutenir l’association.

Pensé comme un moment...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles