Saveurs : le faste de la Russie impériale

·1 min de lecture

À l’est, il y a du nouveau : la gastronomie se réveille lentement mais sûrement. À Moscou et aussi à Paris, où bortsch et vatrouchka
font un malheur. En route !

Les pirojki vont-ils remplacer les sushis ? Le koulibiac sera-t-il le plat de l’hiver ? En tout cas, un vent venu des plaines russes souffle sur la « foodosphère ». Le Guide Michelin a distribué ses premières étoiles à Moscou, où de jeunes chef(fe)s font preuve d’une créativité sans limite. Brioches à la crème aigre et au caviar, pomme de terre cuite en feuilles de chêne, sauce gland et pêches marinées… le tout arrosé de « vins de légumes » : voici un aperçu du menu du restaurant moscovite Twins Garden des brillants jumeaux Ivan et Sergey Berezutsky, récompensé de deux macarons. Et leur confrère Vladimir Mukhin (White Rabbit) ne démérite pas, puisqu’il figure aussi en bonne place dans le classement de The World’s 50 Best Restaurants 2021.

Pour Maison russe, créée par Dominique Romano et Laurent de Gourcuff, la décoratrice Laleh Amir Assefi a opté pour un luxe opulent.
Pour Maison russe, créée par Dominique Romano et Laurent de Gourcuff, la décoratrice Laleh Amir Assefi a opté pour un luxe opulent.

Pour Maison russe, créée par Dominique Romano et Laurent de Gourcuff, la décoratrice Laleh Amir Assefi a opté pour un luxe opulent. © Romain Ricard

Faut-il pour autant se réjouir, à l’instar du maire de Moscou, Sergueï Sobianine, de la « renaissance de l’art culinaire russe » ? « Cela me semble prématuré car ce phénomène est réservé(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles