Savez-vous différencier la semoule du couscous ?

Semoule, couscous, graines de couscous, etc. sont des termes que l’on retrouve dans les recettes et sur les produits que nous achetons. Il y a parfois une confusion entre les termes couscous et semoule. Pour bon nombre d’entre vous le couscous correspond au plat mythique des pays du Maghreb. Nous entendons souvent que la semoule sert à préparer le couscous. Est-ce bien cela ? Quelle est la vraie différence entre la semoule et le couscous ?

Tout démarre par le blé dur

Dans l'immense famille du blé, on distingue deux types de blé bien différents : le blé tendre qui sert à faire la farine et le blé dur qui sert notamment à faire les pâtes (penne, coquillettes, spaghettis, etc.) mais aussi la semoule. Lorsque l’on concasse le blé dur et que l’on retire l’enveloppe, on obtient une semoule plus ou moins fine, selon le degré de mouture. On distingue en gros la semoule moyenne et la semoule fine. Si l’on concasse encore plus, on obtient quasiment une farine que l’on appelle farine de blé dur (à ne pas confondre avec la farine traditionnelle qui est faite à partir de blé tendre).

On fait quoi avec la semoule de blé dur à la maison ?

Essentiellement des desserts comme la classique semoule au lait que les enfants adorent. On ajoute en pluie de la semoule de blé dur fine sur du lait frémissant, on mélange, on laisse épaissir et on obtient une sorte de pudding. La semoule de blé dur sert beaucoup pour préparer bon nombre de desserts du Maghreb comme la Basboussa...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Le couscous : avec ou sans merguez ?
Semoule de couscous
Gad Elmaleh : sa mère se lance dans la livraison de couscous

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles