Savez-vous ce qui vous met réellement en colère ?

·1 min de lecture

Qui n'est jamais sorti de ses gonds face à une frustration, une insulte gratuite ou à une personne de mauvaise foi ? Dans les relations de couple, au sein du cocon familial, et dans le milieu scolaire ou professionnel, les sources de conflits restent multiples. Si la colère s'inscrit dans les émotions primaires de défense de votre intégrité, elle peut parfois provoquer chez vous des réactions violentes et inappropriées. Tout l'enjeu réside ici. Il faut la dissocier de l'agressivité. Lorsque vous êtes victime d'une injustice, que l'on vous rabaisse, que l'on vous rétorque "je te l'avais bien dit" ou encore qu'une personne agit avec vous d'une façon qu'elle-même ne supporterait pas : vous êtes envahi par un excès de colère puissant.

La cause ? Vous n'êtes pas parvenu à atteindre votre objectif. Vous vous sentez blessé dans votre amour-propre. La colère peut être éprouvée par la jalousie, l'envie, l'amour propre et peut même provoquer un désir de vengence. Cependant, ce sentiment reste une réaction saine et naturelle. Écouter-le, mais n'oubliez pas d'écoutez l'autre.

Donner de l'amour... dans un conflit

Un peu, beaucoup ou même passionnément, vous avez le droit d'être en colère. Lorsque les émotions prennent le dessus sur vos paroles, votre corps parle à votre place. Vous perdez le contrôle, vous criez ou devenez violent. Et si vous adoptiez la communication non violente ? La colère signifie que vos besoins restent insatisfaits. Selon Marshall (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Comment vaincre le syndrome de l'imposteur ?
Confinement : 6 bienfaits du stretching
Etes-vous hypersensible ? 9 signes révélateurs
Méditation : 3 exercices pour ne pas laisser l'anxiété vous gagner
Ces aliments qui favorisent le sommeil