Tout savoir sur la biopsie de la prostate

La biopsie prostatique - ou biopsie de la prostate - consiste à prélever un fragment de prostate, sous anesthésie locale, dès lors qu'une anomalie a été détectée à l’échographie ou à l’IRM prostatique. Une fois prélevé, le tissu est analysé en laboratoire et les résultats conditionnent la prise en charge de chaque patient.e. Comment se préparer à cet examen ? Quelles sont les complications éventuelles ? Comment interpréter les résultats ? Le Dr Jean-Philippe Masson, radiologue et président de la Fédération nationale des médecins radiologues, nous éclaire.

Définition : qu'est-ce qu'une biopsie de la prostate ?

Pour rappel, la prostate est une glande de l’appareil génital masculin située devant le rectum, juste sous la vessie. Elle a pour mission de sécréter et de stocker le liquide séminal (chargé notamment de nourrir et de véhiculer les spermatozoïdes lors des rapports sexuels). "La biopsie de la prostate (ou biopsie prostatique) consiste à prélever un ou plusieurs fragments de tissu de ladite prostate à travers la paroi du rectum", explique le radiologue. Elle est considérée comme l'examen de référence pour diagnostiquer le cancer de la prostate : une fois prélevés, les fragments sont analysés pour déceler - ou non -la présence de lésions ou de cellules cancéreuses, mais aussi pour déterminer leur étendue et leur nature.

Il existe deux types de biopsies prostatiques

...

Lire la suite