Tout savoir sur la cancoillotte

Comment manger de la cancoillotte ?

La cancoillotte est un fromage fabriqué à partir de lait de vache. Originaire de Franche-Comté, elle est également produite en Lorraine et au Luxembourg. Commercialisée dans de petits pots, elle est disponible en différentes saveurs : nature, avec du beurre, de l'ail, de l'échalote ou du vin jaune. La cancoillotte se mange chaude, notamment nappée sur des pommes de terre cuites à la vapeur, ou froide. Dans ce cas-là, les gourmands se déchirent : tartinée sur du pain ? nappée sur du pain beurré ? sur des toasts légèrement moutardés pour l'apéritif ? Pour les départager, il ne vous reste plus qu'à essayer !

Comment cuisiner avec de la cancoillotte ?

Si vous préférez l'utiliser chaude, il existe de nombreuses recettes à base de cancoillotte. Son association avec les épices, et notamment le curry, procure une saveur inimitable. Elle est parfaite pour agrémenter des gratins, des soufflés, des quiches, des plats à base de pommes de terre. Vous pouvez aussi l'incorporer telle quelle à vos sauces (par exemple à vos béchamels). Elle est facile à cuisiner car prête à l'emploi : nul besoin de la faire fondre, elle l'est déjà !

Nos idées de plats chauds avec de la cancoillotte

Pour vous revigorer durant les longues soirées d'hiver, les idées de plats à préparer avec de la cancoillotte ne manquent pas :

Pour un plat unique à déguster avec une salade verte et un vin jaune du Jura (à consommer avec modération, bien entendu !), des pommes de terre rôties à la cancoillotte ou des criques à la cancoillotte et au cresson.Pour un plat rapide, des croque-monsieur à la cancoillotte, dans lesquels le fromage fondu prend la place de l'emmental, ou des toasts de cancoillotte gratinés sous le gril du four.Pour un plat équilibré, une quiche au saumon, aux poireaux et à la cancoillotte.Pour un plat qui en met plein la vue, des gougères d'escargots à la cancoillotte.Pour un plat allégé, une tartiflette à la cancoillotte, où vous remplacez le reblochon par le fromage

(...) Cliquez ici pour voir la suite