Tout savoir sur la cosmétique fermentée dont Iris Mittenaere raffole

Lisa Ziane
·1 min de lecture

Alors que la fermentation s’invitent déjà dans notre assiette, cette méthode investit désormais le secteur de la cosmétique.

Jus de kombucha, kéfir, kimchi… Depuis quelque temps, les boissons fermentées ont le vent en poupe, mais savez-vous qu’il en est de même pour les produits cosmétiques ? Et pour cause, la fermentation est aussi bonne pour notre peau que pour notre estomac ! C’est simple, en faisant fermenter les micro-organismes naturels, les actifs cosmétiques n’en deviennent que plus puissants. Avant-gardiste dans le domaine, la marque Florena Fermented Skincare nous éclaire sur le processus de fabrication : " Après avoir sélectionné les meilleures huiles et fleurs, nous ne gardons que leurs composants clés, c’est-à-dire les plus riches en actifs. Nous ajoutons ensuite des agents de fermentation naturels, qui vont initier le processus de transformation. Chaque ingrédient fermente de façon différente, à son rythme et sans intervention. Une fois la fermentation terminée, nous filtrons seulement les ingrédients qui ont été optimisés en actifs fermentés. Ils sont ensuite ajoutés à une formule végane, composée au minimum de 99 % d’ingrédients d’origine naturelle. "

Disponibles en avant-première chez Carrefour, la marque Florena propose une gamme hydratante au camélia fermenté et à huile d’olive fermentée ; une gamme d’huiles infusées aux pétales d’immortelle, à l’huile d’argan et à l’huile de carthame fermentées ; et une gamme de nettoyants et de démaquillants au jasmin fermenté et à l’huile d’angélique...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi