Tout savoir sur la cuisine des Berrichons

·1 min de lecture

Il est, sans doute, le plus connu du Berry. Mentionné dès l'époque romaine, dans les écrits d'auteurs tels que Pline l'Ancien, le vignoble s'étire le long de la rive droite de la Loire et grimpe sur les pentes calcaires du piton de Sancerre. Il produit un vin de garde au goût minéral de « pierre à fusil » pouvant être conservé plusieurs années en cave. Ses flacons sont classés AOC depuis 1936 pour les blancs et 1959, pour les rouges et rosés.

Le Parc naturel régional de la Brenne et ses 2500 étangs, tous creusés par l'homme au Moyen Âge, regorge de bons poissons d'eau douce. Star de ces zones humides, la carpe se cuisine de mille manières. Frite et trempée dans une sauce au chèvre, tranchée finement et fumée ou farcie aux noix, elle étonnera ceux qui la croyaient vaseuse et pleine d'arêtes. De quoi réviser ses idées reçues !

Cette sorte de tourte aux pommes de terre (« treuffes » en patois berrichon), spécialité paysanne incontournable de la région, est à déconseiller à ceux qui feraient attention à leur ligne. Mais quel délice ! Composée d'une pâte feuilletée garnie de pommes de terre réduites en purée, d'oignons, de persillade et de crème fraîche, elle régalera les gourmets en quête de réconfort. Et, quitte à se faire plaisir, autant l'accompagner d'un verre de Reuilly blanc bien frais.

Réintroduite dans la région dans les années 1950, la lentille verte s'est bien adaptée à son nouveau terroir, au point de devenir une institution locale. Premier légume sec à obtenir la distinction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite